Meilleur investissement sur le long terme

Tout d’abord il faut rappeler que l’investissement le plus rentable sur le long terme est l’investissement en bourse sur les actions, et plus précisément sur les indices boursiers, il surperforme historiquement largement tous les autres investissements.

Il dépasse largement l’immobilier par exemple, et sans en avoir toutes ces contraintes, comme la gestion des locataires, les différents frais, les travaux etc…

Les actions peuvent disparaitre ou perdent jusqu’a 100% de leurs valeurs, alors que les les indices non, si une des actions qui composent un indice disparait elle est remplacée automatiquement par une autre, un indice ne tombe jamais à 0.

Ceci est le premier point de sécurité à prendre en compte dans la construction de son portefeuille.

 

 

 

On peut voir clairement sur ce graphique  qui compare l’évolution de l’indice Américain S&P500, et celui de l’immobilier entre 1987 et 2013, que malgré les fortes fluctuations, la performance du marché boursier est nettement supérieure.

Ces fortes fluctuations peuvent être neutralisées et la courbe peut être lissée comme on le verra plus loin.

 

 

 

 

 

 

Celui ci compare les rendements moyens des différents actifs financiers sur une période de plus de deux siècles, les actions (stocks) sont encore une fois largement au dessus.

 

 

 

 

 

 

  • Dans une étude récente, le journal économique La Tribune  confirme également que le placement en bourse en suivant juste la performance du CAC 40 est plus rentable que l’immobilier.
  • Encore un autre article , Canadien cette fois ci.

 

Les stratégies présentées permettent de faire mieux que simplement suivre l’indice, elles permettent également de maitriser le risque, et lisser la volatilité en période de krach, car il ne s’agit pas d’investir sur des actions individuelles, mais avec des ETFs

Même en période de krach boursier, certains portefeuilles étaient légèrement positifs, les autres ont très bien résisté, et très peu perdu.

 

Sur le graphique ci-dessous, on peut voir les performances des rendements annuels de deux portefeuilles entre 1999 et 2017, le premier est seulement composé d’actions US, le deuxième est plus équilibré et diversifié, on voit que pendant les crises de 2000 et de 2008 le portefeuille 100% actions perdait jusqu’à 37%, le portefeuille 2 lui, est resté à l’équilibre et à même été positif.

On se rend bien compte avec cet exemple de la nécessité et de la solidité d’un portefeuille bien diversifié!

 

rendements annuels

 

Autre exemple de la performance de 2 des portefeuilles présentés et analysés dans la formation

 

 

comment cette méthode permet de maitriser le risque
  • Le principe est de construire des portefeuilles équilibrés et diversifiés, grace à différents actifs comme des indices, des obligations, des matières premières…, en utilisant des ETFs
  • les pertes temporaires et les fluctuations négatives sur un actif, sont compensées par d’autres qui réalisent des bénéfices car ils ne sont pas corrélés ou réagissent inversement.

Cela permet de lisser la volatilité, de maitriser et minimiser le risque et les pertes, tout en réalisant un rendement très correct sur le long terme (en moyenne entre 5 et 10% par an).

 

  • Un autre avantage, est qu’il n’y a quasiment rien à faire une fois son portefeuille créé, seuls quelques ajustements, une ou deux fois grand maximum, par an.

 

Une méthode professionnelle, solide, et en même temps très simple,

mais elle nécessite comme toute chose, de se lancer et d’appliquer le minimum à faire, qui est expliqué durant la formation.


 

Pour capitaliser au maximum et profitez des intérêts composés, l’idéal est d’utiliser cet investissement sur du long terme, plusieurs années voir dizaines d’années.

Le but est de se constituer un patrimoine, ou encore sa retraite complémentaire.

Les personnes possédant déjà un gros patrimoine, pourront se servir de ces portefeuilles pour dégager rapidement des rentes intéressantes.

On peut commencer à investir avec des petites sommes, et même si il n’est jamais trop tard, l’idéal est de commencer à épargner et à investir le plus tôt possible.

Le temps travaille pour nous.

 

Albert Einstein lui même, aurait dit que les intérêts composés sont la force la plus puissante dans l’univers

 

Quelques rappels de calculs, pour se rendre compte de la puissance des intérêts composés :

  • Avec un placement avec un rendement à 10%/an, il faut environ 7 ans pour doubler son capital.
  • Avec un placement avec un rendement à 5%/an, il faut environ 14 ans pour doubler son capital.

 

tableau rendements

 

 

On voit qu’avec des taux d’intérêt du type livret A ou autre, à 1% voir moins,

on peut attendre longtemps!

Pour des rendement à partir de 5%, cela commence à être déja plus intéressant.

 

 

 

 

 

En épargnant régulièrement et en réinvestissant cette épargne sur ce placement, tous les mois ou une fois par an, on peut accélérer fortement les choses, et le capital final peut s’envoler.

 

Exemple,  un capital de 10 000€ placé pendant 7 ans à 10%, en ajoutant 200€ d’économie tous les mois, on arrive à environ 43 000€,

 

Et on ne parle là, que de 10 000€, de 200€ et de 7 ans.

 

Un autre exemple, avec des chiffres un peu plus importants,

Pour 50 000€ placés pendant 20 ans à 7%, avec 300€ d’économie ajoutés tous les mois, au bout des 20 ans on obtient environ 345 000€

Il y à beaucoup de simulateurs disponibles sur internet, pour tester différents scénarios, en faisant varier les différents paramètres,  capital investit, économies mensuelles, taux….

On voit qu’avec un rendement correct, sur du long terme,  on peut développer un capital final assez important,  si en plus on y ajoute des économies régulièrement on peut dégager une performance assez exceptionnelle, le capital final peut s’envoler, beaucoup ne le réalisent car ils voient toujours à court terme.